Sous l’égide du

«Contribuons tous pour protéger nos enfants contre la cyberviolence et le cyberharcèlement»

Un enfant sur trois est victime de cyberharcèlement au niveau mondial, un chiffre en augmentation depuis que nos habitudes ont été bousculées par le Covid-19. L’Afrique du Nord a connu une augmentation alarmante des cas de harcèlement au cours de l’année écoulée, avec 42,7% d’enfants déclarant en avoir été victimes cette année. A l’initiative du Centre Marocain de Recherches Polytechniques et d’Innovation – CMRPI,  sous l’égide du Ministère  de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration,

le Maroc lance, à partir du 4 novembre 2021, une campagne nationale pour lutter contre le harcèlement et la violence en ligne, en partenariat avec les parties prenantes de la protection en ligne, et avec le soutien du Conseil de l’Europe et d’une dizaine d’ONG marocaines, y compris ceux de l’Espace Maroc Cyberconfiance,  la campagne vise à aider les élèves, les enseignants et les familles à identifier les cas de cyberharcèlement ou de cyberviolence, à les sensibiliser quant aux moyens de prévention et à les informer des sources d’assistance et des recours dont ils disposent.  Dans le cadre de cette campagne, une action « Insta-memes » permettra aux enfants de partager leurs expériences en ligne et proposer des solutions pour combattre la cyberviolence.

Activités  de la campagne

Cyberharcèlement à l’école :ce que les enfants doivent savoir

Les parents et les  tuteurs: votre rôle est important

Les éducateurs et les enseignants: votre rôle est important

Le sujet de prévention à la  cyberviolence à l’encontre des enfants interpelle toutes les composantes de la société ,afin d’agir rapidement et avec efficacité pour protéger les enfants dans l’espace numérique contre toute sorte de violence, notamment le cyberharcèlement, il s’agit ainsi et avant tout de prendre toutes les mesures préventives nécessaires pour la protection des enfants en ligne, en  les informant, les sensibilisant, les accompagnant et l’éduquant à se protéger eux-mêmes et à apprendre à utiliser internet avec vigilance, en plus  sensibiliser leurs parents et tuteurs à assumer leurs responsabilités envers leurs enfants sur internet.

Consistante de la campagne

  • Production de différents supports et ressources de sensibilisation adaptés aux enfants, aux familles, aux éducateurs et enseignants.
  • Activités de sensibilisation des enfants dans le milieu scolaire et auprès des familles.
  • Campagne de sensibilisation numérique, sur les réseaux sociaux et dans les médias classiques.
  • Ateliers régionaux de renforcement de capacités des enseignants, éducateurs et professionnels de protection de l’enfance.
  • Atelier de renforcement de capacités juridique, de prise en charge des victimes et de signalement.
  • Atelier de renforcement des capacités des parents et des organisations de la société civile.
  • Organisation d’ateliers de discussion pour les enfants et les jeunes.
  • Conférence de lancement de la Campagne.

Capsules vidéos

Visuels et brochures

Publications

Liens utiles

Nous soutenir

Vous avez envie de contribuer à la protection des enfants en ligne au Maroc ? Envie de participer à la dynamique de l’Espace Maroc Cyberconfiance et rejoindre ses partenaires?Partager avec nous votre retour d’expériences, ou les expériences de victimes, des ressources de sensibilisation ou de formation, ou encore sponsoriser cette campagne. Nous avons besoin de  bonnes volontés afin d’agir ensemble contre le phénomène.                                                                          Contactez nous par mail: campagne2021@cyberconfiance.ma ,ou appelez nous à : +212654557992

Nos partenaires et sponsors

  • Partenaires institutionnels

  • Partenaires d’appui
  • Taskforce

  • Partenaires industriels

  • Partenaires médias

Nous contacter

Si vous désirez nous contacter, ou partagé avec nous votre expérience, nous vous invitons à remplir ce formulaire

Adresse

CMRPI, Campus universitaire, Kénitra

Tel

+2126545557992

Nous suivre sur les réseaux sociaux